• Il arrive un matin...

    Il arrive un matin...

     

    Il arrive un matin où s'égare l'amour,

    Au brouillard des non-dits, au marais des angoisses.

    Ô peur des lendemains, des serments de toujours !

    Ô regard que l'on fuit, tandis que le temps passe...

     

    Il arrive une nuit où la lune s'efface

    Pour laisser au soleil le plaisir de briller,

    D'apaiser nos esprits, d'effacer toute trace

    De ces nuits sans sommeil peuplées de nos regrets.

     

    Il arrive un beau jour où l'écho du chagrin,

    Comme un son étouffé se perd dans l'infini.

    Et l'on cherche l'amour, on le cherche sans fin,

    Dans le silence épais, jusqu'au bout de la nuit.

     

    Il arrive un moment où le chagrin lui-même,

    Fatigué d'avoir froid, d'être seul et perdu,

    Se meurt tout doucement dans l'eau de la fontaine,

    Et les larmes s'y noient, bientôt ne coulent plus...

     

    Sérénita

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Décembre 2014 à 00:24

    Magnifique, Sérénita ! J'avais des frissons en lisant.... C'est trop beau ! cool

    2
    Lundi 1er Décembre 2014 à 00:32

    Bonsoir, mon amie.


    Oui, ils arrivent toujours ces moments où on laisse derrière soi les plaisirs et les regrets, ces moments qui font partie du passé et ont jalonné notre vie, ces moments où l'on se rend compte qu'il faut passer à autre chose.


    Des mots très doux pour nous inviter au "présent", à savoir lâcher prise, ne rien regretter et regarder devant soi, utiliser les erreurs et difficultés du passé, sans amertume.


    Parce que tout ça, c'est comme les nuages qui passent dans un ciel qui, lui, reste immuable.


    Merci pour ces mots remplis de douceur.


    Bisous

    3
    Lundi 1er Décembre 2014 à 22:07

    Merci beaucoup, Pianosh, c'est très gentil smile

    Bonne soirée,

    Sérénita 

    4
    Lundi 1er Décembre 2014 à 22:10

    Bonsoir ma chère Françoise,

    Merci beaucoup pour ces mots qui me touchent particulièrement smile.

    Oui, le ciel reste immuable, il est notre force.

    Bonne soirée, mon amie.

    Bisous

     

    5
    Lundi 2 Février 2015 à 20:31

    Coucou Sérénita

    J'ai appris que le "Ciel" était en continuelle expansion !

    Je sais que nous sommes" finitudes", mais notre cœur, lui, devrait pouvoir imiter le ciel, s'ouvrir plus largement ...

    Et nos perpétuels retours sur soi, nos ruminations nous rétrécissent, nous recroquevillent  !

    Nous devrions écouter le Ciel ! Il sait, lui, ce qui convient le mieux....

    Nous devrions....

    Merci pour ce magnifique poème

    6
    Lundi 2 Février 2015 à 21:19

    Nous devrions oui, chère Luciole sarcastic,

    Seulement voilà : "Le cœur a ses raisons..."

    Notre cœur est encore  partagé, souvent, entre l'amour passion, purement terrestre, et cet amour pur, intense et profond, au-delà du temps et de l'espace, que l'on appelle Agape, celui-là transcendant et incroyablement unifiant.

    Pourtant, allez savoir pourquoi... nous sommes souvent attirés par la fragilité du premier, par son côté imprévisible et dérangeant.

    Est-ce un mal finalement ? Puisqu'il nous fait vibrer, rendant de surcroît l'expérience toujours à recommencer, notre monde à reconstruire, notre vie à explorer...

    Ainsi sommes-nous vivants et libres, constructeurs de nous-mêmes yes.

    Merci pour ta visite, chère Luciole, et pour ton compliment qui me va droit au cœur oops.

    Bonne soirée.

    7
    Lundi 2 Février 2015 à 22:34

    Ah merci Sérénita, pour ce vibrant commentaire qui me laisse coite ! cool

    J'ai trop vieilli ! je ne crois plus à l'Amour Passion.... Il détruit plus qu'il ne construit...
    (mais c'est bien sur mon opinion qui n'engage que moi ...)

    J'en ai trop vu autour de moi qui sont bisés ou tout simplement "revenus" de cet état fort déçus...

    J'y opposerais plutôt l'Amour Tendresse, l'Amour Amitié, l'Amour Complicité et surtout l'Amour Confiance !

    La plupart des Mémés de mon âge me racontent des histoires bouleversantes pas très rassurantes,
    et leur déception a duré toute leur vie !!! snif !
    Il faut reconnaître aussi que celles qui ont connues le "Grand Amour Passion" et qui sont heureuses .... n'en parlent pas ! curieux non ?

    Par contre, l'Amour Agape m'attire fortement, et j'aimerais bien Le rencontrer !
    Mais Il semble insaisissable .... sans doute pour cette raison que bcp y renonce ?

    Libres de se construire soi-même ? Suis je si négative ou Est-ce mon expérience et celles de mes proches qui m'influencent ?arf

    J'ai bien peur que ce soient les circonstances, voir l'entourage,  qui nous obligent à prendre des décisions qui, quelques fois, nous pèsent infiniment ! enfin, qui ne correspondent pas à nos désirs profonds, ceux qui nous auraient "construits" plus favorablement....

    Loin de moi de te contrarier ou de refuser ton magnifique commentaire,
    mais ma réalité est si différente !?!

    Comme me dit souvent ma petite fille : "Tu es du temps des dinosaures....."
    Et c'est si vrai ! Les mœurs étaient bien différents... Incroyable, même, en si peu de temps !

    Oh ce long commentaire : pardon !

    Et gros bisous

    8
    Lundi 2 Février 2015 à 22:54

    Non, ne t'excuse pas, Luciole, j'aime les longs commentaires yes.


    Et puis... heureusement que sur les blogs on peut encore donner son opinion ;).


    L'amour-passion est parfois destructeur, oui, du moins celui qui se termine brusquement, parfois violemment. Mais c'est aussi celui qui nous fait vibrer ;)


    Il est des amours-passion qui, tout simplement, se transforment  doucement en amour-tendresse,


    et c'est bien, ça aussi :).


    Ce que j'ai voulu exprimer, c'est que l'on n'est pas obligé de choisir entre l'un et l'autre,


    et surtout, on ne doit pas se culpabiliser d'avoir fait parfois de mauvais choix,


    car ces choix font partie de la vie et ce sont eux qui nous font avancer.


    Dilatation et rétractation perpétuelles... cela fait un peu penser à une respiration, non ?


    Bonne nuit, Luciole, fais de beaux rêves smile.

    9
    Dimanche 12 Avril 2015 à 23:25

    Magnifique, un autre très joli texte. Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :