• L'illusion du temps


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Octobre à 00:02

    Question bien compliquée que celle de répondre à ce qu'est exactement le temps... justement parce qu'il s'agit d'une pure illusion liée à notre 3ème dimension, dans laquelle nous sommes encore enfermés pour quelque "temps" ;) .... mais plus pour "longtemps" wink2 

    Pour être honnête, je n'ai pas pris le "temps" d'aller au bout de cette vidéo

    (par manque de "temps")he

    Mais, pour avoir compris, au travers de diverses lectures, que nous étions des êtres multidimentionnels, je pense que cette notion de temps a été créée de toute pièce par l'homme incarné et "enfermé" dans l'illusion du "temps" d'une vie terrestre, afin de régir ses activités et pour mesurer l'espace-temps entre sa naissance et sa mort.

    Tout cela ne faisant que renforcer l'illusion du temps et de nos expériences !

    Cette incarnation terrestre n'étant qu'une illusion permettant d'expérimenter la vie dans la matière, le temps qui la régit est forcément aussi une illusion. 

    Lorsque nous sortons de cette 3D pour expérimenter une autre dimension (par exemple en rêve dans notre sommeil) nous perdons totalement cette notion de temps et sommes incapables de mesurer le "temps" de l'expérience vécue lors du rêve.

    De même, lorsque nous méditons ou que notre esprit nous entraîne dans une autre dimension que celle de la vie courante (ce que nous nommons parfois des "absences"), nous avons aussi cette perte de notion du temps.

    C'est uniquement lorsque nous sortons de ce "voyage" dans une autre dimension, pour revenir à notre fausse réalité, que nous mesurons le temps qu'à duré cette expérience.

    Lorsque nous sortirons définitivement de cette 3D pour entrer dans la 5D (ce qui ne saurait tarder dans le "temps" à l'échelle humaine) là, il n'y aura plus de linéarité du temps et donc, plus de début ni de fin, donc l'éternité.

    Si j'en crois certaines lectures et canalisations, le passé, le présent et le futur formeraient comme un cercle (donc, ni début ni fin, depuis le point central du cercle)

    Mais je m'arrête là, dans mes élucubrations car nous pourrions écrire des kilomètres sur le temps sans avoir jamais le temps de le définir vraiment (lol)

    Ravie d'avoir digresser avec toi, mon amie.

    Gros bisous 

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :