• Le miroir du soi

     

    Le miroir du soi

    Pour exprimer qui l’on est, il arrive parfois que l’on doive expérimenter le pire du pire de ce que l’on n’est absolument pas.

    Pourquoi ?

    Parce que c’est seulement lorsqu’on est plongé au cœur même de l’expérience que l’on peut savoir quels sentiments et émotions cela provoque en nous. Nous pouvons alors constater par nous-mêmes que cela « ne nous va pas ». Que nous ne nous sentons pas heureux, libres, insouciants, épanouis, mais au contraire malheureux, prisonniers, dépendants, inquiets, voire angoissés.

    C’est alors que naît l’impulsion de la libération, et c’est seulement plus tard que l’on sait. On sait que cette situation-là, cet habit-là, ne nous vont pas, et que nous n’y reviendrons plus jamais. Alors soyons indulgents envers les autres quand ils vivent des situations qui nous paraissent, au mieux incorrectes, au pire révoltantes, car ils sont en train de faire l’apprentissage de leur être vrai en expérimentant l’inverse de ce qu’ils sont. Ne soyons pas dans le jugement, mais dans la patience.

    Ayons également le courage de nous regarder en face, d’admettre que nous aussi, à un moment donné de notre existence, nous avons pu un jour expérimenter le contraire de ce que nous sommes, parfois en sacrifiant notre liberté pour satisfaire les exigences des autres, parfois par simple jeu, parfois par défi, pour nous prouver quelque chose à nous-mêmes. Plutôt que de juger les autres, aidons-les à trouver le chemin de leur être authentique, comme nous-mêmes avons trouvé le nôtre.

     

    Sérénita

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , ,