• Le plus beau chant d'amour

    Le plus beau chant d'amour

     

     

    Douleur muette que rien ne peut éteindre,

    Coeur éteint que nul ne peut atteindre...

    L'absence comme un linceul,

    La plénitude en deuil.

    "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé",

    Le seul mât qui vous manque dérive en vos regrets.

    Comment peut-on aider l'oiseau qui a perdu une aile ?

    Il ne peut plus voler tout là-haut dans le ciel...

    Mais tu peux être là, simplement, près de lui,

    Protéger son autre aile, quand il erre dans la  nuit;

    Alors, même s'il tremble, plus de douleur que de froid,

    Même si le grand nuage noir le recouvre parfois,

    De sa gorge puissante, dédiée au chant depuis toujours,

    S'envolera vers le ciel le plus beau chant d'amour

    Qui ait jamais percé les limbes ténébreux,

    Jusqu'à l'entrée du port à l'éclat radieux

    Cette ultime contrée, au bout du long voyage,

    Où tout se meut, léger, aérien et sans âge,

    Où l'amour est un bain de bonheur permanent,

    Souillé de nul chagrin, bercé de nul tourment.

    L'oiseau uni-aile y vole avec insouciance,

    Puisqu'enfin libéré de son corps de souffrance.

    Tu es à ses côtés, toi aussi, en ce beau paradis,

    Où les coeurs restent ouverts et unis pour la  vie,

    Où ils se tiennent serrés sur la corde vibrant

    Du chant d'amour divin des morts et des vivants.

    Toi qui te sentais plus maladroit, plus mutilé,

    Que l'oiseau uni-aile qui ne peut plus voler,

    Te voilà transporté par la  joie qu'il exprime,

    En son chant transcendé en un mirifique hymne.

     

    Sérénita

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :