• Les roses des pierres

    Les roses des pierres

     

    La vie est un grand terrain de jeux.

    Au cours de ma vie, j’ai joué à de nombreux jeux.

    Parfois j’ai gagné, parfois j’ai perdu.

    J’ai ri et j’ai pleuré.

    J’ai chanté, dansé, mais mon corps m’a trahi plusieurs fois.

    Car la vie est ainsi faite,

    qui vous donne un jour

    et vous reprend le lendemain.

    La vie peut être une longue nuit qui s’étire douloureusement

    ou une aube éternelle illuminée de soleil.

    Sur ma route, j’ai rencontré de ces êtres merveilleux

    qui vous font dire que l’amour existe réellement,

    et puis d’autres, plus sombres et malveillants

    qui vous font douter de vous-même.

    J’ai aimé et j’ai goûté à ce bonheur d’aimer

    qui se suffit à lui-même et n’attend rien en retour.

    Mais j’ai pleuré d’amour aussi.

    J’ai fait quelques tours et détours sur mon chemin

    pour, finalement, revenir à la source.

    Sur ce chemin pavé de pierres,

    je n’ai vu que des roses,

    parce que c’était ce que mon cœur me montrait.

    Aujourd’hui je ne regrette rien,

    absolument rien de tout ce que j’ai vécu.

    Car c’est ce qui m’a conduite ici,

    où chante la rivière d’amour,

    où fleurissent les roses du cœur au parfum de tendresse.

     

         Quand la vie nous envoie une épreuve douloureuse, sur le moment nous ne comprenons pas. Nous nous disons parfois : pourquoi ça ? Pourquoi à moi ? Qu’ai-je fait pour mériter ça ?

       Mon Dieu, pardonne-moi d’avoir douté, parce que je l’ai dit, moi aussi. Plusieurs fois.

         Mais j’ai réalisé une chose essentielle : le soleil brille de la même façon pour chacun d’entre nous. Les étoiles scintillent pour nous tous. Le vent souffle sur tous les cœurs. Et l’appel du large est ce même souffle qui nous anime depuis toujours et pour toujours.

        J’ai appris autre chose de la vie : le regard que l’on pose sur les choses est plus réel que la réalité elle-même. Quand nos yeux voient des roses là où ne subsistent plus que des pierres, le monde nous appartient. Nous goûtons alors à la vraie liberté. La joie et l’amour nous habitent pour l’éternité.

    Sérénita

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Décembre 2017 à 16:36

    J'aime beaucoup ce texte, merci Martine !

    2
    Samedi 2 Décembre 2017 à 19:10

    Merci beaucoup, Serge :).

    Bonne soirée !

    3
    Dimanche 3 Décembre 2017 à 11:17

    WAOUHHHHH ! C'est magnifique !

    Quelle merveilleux témoignage !

    Nous avons tous eu ces moments de doute, mais aussi de grâce, que la Vie a semé sur notre chemin. Et ces lignes superbes que tu as écrites, elles pourraient tout aussi bien avoir été écrites par moi-même, tellement elles racontent également ce que la vie m'a donné à traverser.

    J'ai vu, tout comme toi,... et je les vois encore,... ces pierres prenant l'apparence de roses... chaque fois que je choisissais les bonnes lunettes pour regarder.

    Eh oui ! c'est ainsi que nous vivons la Liberté et la beauté de notre incarnation sur cette planète, le temps que nous avons à la traverser.

    Qui peut dire vraiment où se trouve la réalité ?

    Dans la pierre ou dans la rose ?

    En fait, la Vérité pour chacun de nous se trouve exactement là où nous situons notre regard dans notre coeur.

    Merci, mon amie, pour ce texte absolument sublime.

    Très gros bisous et bon dimanche. 

    • Voir les réponses
    4
    Lundi 4 Décembre 2017 à 12:10

    Très beau texte qui parle du parcours de ta vie et de ta compréhension de choisir et de transformer les pierres en roses!

    C'est un peu mon parcours, le mien est appuyé constamment sur Dieu qui me précède dans ma vie et me permet de ne garder que ce qui est positif et me fait du bien!

    Bonne continuation à toi

    Bises Gigi

    • Voir les réponses
    5
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 19:39

    Bonsoir Martine,

     

    j'ai lu et relu ton texte et une grande joie m'a envahie .

    Tout ce que tu as écrit est entièrement vrai ! tu as raison cette vie est une

    bien grande école, où l'on apprend souvent par les pleurs et les larmes. Mais  n'est

    ce pas ainsi que nous retenons le mieux nos épreuves ?

    J'aime énormément cette grande sagesse qui habite en toi , il est rassurant dans

    cette époque difficile que nous vivons de se dire qu'il existe encore des êtres

    tenant dans la main une lanterne étincelante pour indiquer le chemin de la 

    sagesse !

    ne change pas Martine !

    bien amicalement

    claude smile

    • Voir les réponses
    6
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 17:55

    Bonsoir Martine !

    Je viens pour te remercier de ce texte de partage chargé de tans d'émotion. Quelque part je me reconnais aussi...C'est pour cela que dans cet Univers nous sommes sans le savoir tous de frères et des sœurs.

    Je viens te souhaiter un NOËL de tendresse et d'elle que cette nouveau soit remplit de Paix pour toi et à donner à ton tour. Je ferai une prière pour toi. Recevons Celui qui T'Aime et nous Aime pardessus tout. Bisous Martine

    Image associée

    En voyant cette crèche sans Jésus... je pense que Jésus est chaque personne que l'on rencontre et que Lui nous attend en elle.

    nani et Titi mon chat

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :