• Sept vies pour revivre

     

    Sept vies pour revivre

     

     "Vous avez sans doute pu vous rendre compte combien il est difficile de rester silencieux. Voilà bien un drame de notre époque, puisque le silence est associé à la solitude. Et le concept de solitude n’a pas bonne presse. Alors on fuit le silence comme on fuit la solitude. Voilà une époque où tout est fait pour isoler les personnes les unes des autres, puis une fois que la séparation est bel et bien réelle, actée et même acceptée avec fatalisme en tant que dommage inéluctable de notre société de consommation, on se plaint de la solitude ainsi induite. Il est vrai que cette solitude-là, imposée, subie, est infiniment triste et déplorable. Mais la solitude choisie, cette belle solitude qui favorise des moments privilégiés d’introspection est quelque chose de merveilleux. Elle permet la rencontre avec Dieu. L’intelligence infinie. L’Amour infini. La rencontre avec soi-même. Car la vérité, Dieu, ce que vous recherchez, consciemment ou inconsciemment, se trouve à l’intérieur de vous. Elle n’est pas dans une chapelle, dans une abbaye, dans une crypte, ou tout autre édifice religieux favorisant la prière, elle est à l’intérieur de vous.  Alors, bien sûr, le silence d’une église est sûrement un cadre plus propice à l’exploration de son propre silence, de sa propre vérité, mais ce n’est pas le lieu en lui-même qui vous permettra cette rencontre bénie avec Dieu, avec vous-même en Dieu et Dieu en vous. 

    .../...

    Pourquoi ensuite cette méditation dans la nature, mes amis ? Eh bien, parce qu’au sein de la nature, qui est la véritable église de Dieu, vous rencontrez d’autres éléments de Sa création, lesquels sont unis à vous par les liens naturels de l’unité divine. Vous retrouvez votre unité divine avec le Vivant. Vous la ressentez intensément. Et comme vous la ressentez intensément, vous vous ressentez vous-mêmes. Et vous ressentez Dieu en vous. Vous découvrez ainsi votre toute puissance, en Dieu qui vous aide à manifester celle-ci. Vous découvrez intuitivement toutes les possibilités merveilleuses qui existent déjà en vous et que, malheureusement, vous n’avez jamais pris la peine d’observer et d’analyser.

     

    Dans l’église naturelle de Dieu, nulle étiquette de croyant ou de non-croyant, de spirituel ou de profane, de déiste ou d’athée, de chrétien, de juif, de musulman, de bouddhiste… vous êtes. Tout simplement. Vous êtes. Comme sont les arbres, les fleurs, les animaux, le soleil, la lune, les étoiles, les mers, les océans, les rivières, les montagnes, les forêts… Vous êtes, et il ne vous est rien demandé d’autre que d’être et d’exprimer votre joie d’être, en la création divine parfaite.  C’est ainsi que vous manifestez votre gratitude et votre amour pour Dieu, pour la nature, pour vous-mêmes, et pour vos proches.

    Extrait de "Sept vies pour revivre"

    Sérénita

     

    Partager via Gmail Pin It