• Voie ouverte ou labyrinthe

    Au cours de ta vie, tu rencontreras des personnes optimistes qui ont choisi de ne voir que le bon côté des choses et de ne pas s'attarder plus que nécessaire sur les petits tracas du quotidien.

     

     

    Tu en rencontreras d'autres, plus négatives, qui, au contraire, ne savent pas apprécier les bonnes choses de la vie. Elles regardent systématiquement le monde qui les entoure au travers du voile sombre de leur pessimisme.

     

     

    Quoi qu'il en soit, n'adapte pas ta manière d'être en fonction des personnes que tu rencontres. Partage de bon cœur la joie de vivre de l'optimiste lorsque tu en rencontres un. Ne souffle pas pour éteindre sa flamme quand toi-même n'es pas au mieux de ta forme. Au contraire, régénère-toi pleinement à son feu intérieur quand il t'invite à s'y réchauffer.

     

    Ne te laisse pas influencer par la voix du pessimiste, lorsque, incapable d'être heureux, il veut t'entraîner avec lui sur ses routes tortueuses. Ne le renvoie pas pour autant, invite-le à emprunter ton chemin ensoleillé, s'il le souhaite. Mais ne crains pas de le laisser partir seul sur le sien, plus ténébreux, si tel est son désir.

     

    Au cours de ton existence, tu rencontreras des personnes bienveillantes. Avec un sourire, prends ce qu'elles t'offrent généreusement, sans hésitation, sans a priori. Car elles sont ainsi faites que leurs aides, leurs dons et leurs soutiens sont leur manière à elles d'être heureuses.

     

    Tu rencontreras aussi, hélas, des personnes malveillantes, qui chercheront à te nuire ou à te blesser. Loin de donner, ces êtres là ne font que prendre, sans le consentement de ceux à qui ils prennent. Ils chercheront à te ravir ton sourire, ta confiance, ton espoir, ta générosité, ta gentillesse... Pour mieux habiller la nudité de leur cœur.

     

    Quand tu les rencontreras, plains-les de tout ton cœur, car il faut souffrir beaucoup pour tenter de ravir ce que l'on n'ose simplement demander. Ce sont souvent des êtres qui, ayant été privés d'amour, sont incapables d'aimer et ne trouvent d'autre moyen de se sentir en vie qu'en aspirant l'essence de ceux qui les entoure. Plains-les et pardonne-leur, mais passe ton chemin s'ils refusent la main amicale que tu leur tends, pour mieux te prendre, à ton insu, ta confiance en toi ou ta liberté.

     

    Nul n'est responsable du choix des autres. Nul n'est coupable des résultats de leurs choix. Mieux vaut laisser partir quelqu'un qui a choisi le labyrinthe du malheur, que de s'y perdre soi-même sans l'avoir ni voulu ni mérité.

     

    Sérénita


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Septembre 2016 à 20:09

    Très joli texte à méditer profondément... Merci Martine ! smile

    2
    Lundi 26 Septembre 2016 à 20:23

    Chère Martine,

    Tu es sensible comme moi. Depuis que je sais pour Alep, je souffre avec eux. Ce qui vivent ces personnes c'est abominable et au même temps je suis sûre qu'ils savent partager le peu qu'il leur reste. Je voudrais être avec eux, vivre ce qu'il vivent. Commet peut on vivre en disant " hélas on ne peux rien faire " ! Si, on peut ne pas gaspiller, on peut devenir meilleure, on peut recevoir cette force qu'ils nous donnent par leur leçon de vie. Ah, je ne veux pas perdre mon coeur d'enfant, je veux croire, que cela va changer. En tout cas la souffrance des autres ne me met pas dans l'amertume, mais elle me donne des forces pour devenir meilleure.

    Bonsoir et merci de ton partage. Merci de ton coeur d'enfant.

    nani

    3
    Lundi 26 Septembre 2016 à 20:38

    Bonsoir Nani,

    Oui, c'est terrible, ce qu'ils vivent en ce moment.

    C'est impensable, à notre époque, de voir encore des enfants souffrir de cette manière, partout dans le monde. Des enfants blessés par la guerre, d'autres qui meurent de faim, d'autres encore qu'on utilise comme des esclaves ou que l'on envoie en première ligne sur les champs de bataille, que l'on martyrise...

    Quel être humain digne de ce nom pourrait-il supporter cela ? Ce monde est fou, ma chère Nani...frown.

    Mais tu as raison, malgré tout, de garder ton âme d'enfant et de continuer à regarder vers la vie avec confiance yes.

    Faisons chacun et chacune notre part, dans notre petit coin. Ce sera déjà ça.

    Merci de ta visite. Très bonne soirée !

    Sérénita

     

     

    4
    Lundi 26 Septembre 2016 à 23:01

    Que de sagesse dans cet écrit !!! il pousse à réflexion et les conseils donnés sont judicieux.........Maintenant il suffit de clown les mettre en pratique, et là ce n'est pas simple !!! enfin pas toujours, mais ça vaut le coup de s'efforcer de les appliquer !!!

    Merci Sérénita !!!

    Gros bisous !!!

    5
    Mardi 27 Septembre 2016 à 15:57

    Bonjour chère Tiny,

    Ce n'est pas toujours simple, je te le concède arf. Et pourtant, je suis vraiment persuadée que c'est ce vers quoi nous devons tendre si nous voulons éviter ces tracas inutiles qui nous empêchent d'être heureux. Dis-toi que les gens comme nous (je me permets de m'associer à toi, car j'ai bien l'impression que nous avons la même sensibilité), se culpabilisent souvent pour tout et n'importe quoi oops. En tout cas, c'était vrai pour moi par le passé, mais j'ai fait un travail sur moi. Tandis que les abuseurs (je veux parler des personnes malveillantes qui, mine de rien, essaient de diriger ta vie) ne ressentent aucune espèce de culpabilité, quant à eux, pour les mots cruels ou simplement désobligeants qu'ils prononcent ou pour les actes malveillants qu'ils commettent. Ce qui devrait normalement être le cas, en ce qui les concerne. Est-ce normal, ça ? Non, n'est-ce pas ? Alors dis-toi que choisir entre  la voie  ouverte et le labyrinthe, c'est une manière, somme toute logique, de rétablir l'équilibre wink2.

    Gros bisous, ma belle,

    Sérénita

     

    6
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 07:21

    Un texte comme je les aime!

    Prendre la vie comme elle se présente, non pas avec des yeux qui transforment soit en noir absolu, soit en rose, mais avec optimisme, c'est à dire avec un sens des réalités mesuré qui permet de vivre avec sérénité ce qui est devant nous!

    Bises

    Gigi

     

    7
    Jeudi 29 Septembre 2016 à 10:56

    Bonjour Gigi,

    Voilà de saines paroles que je partage également smile.

    Ne pas choisir de voir tout en noir (car je persiste à dire que c'est souvent par choix qu'on le fait).

    Ne pas non plus pratiquer l'angélisme, car nous ne vivons pas non plus dans le monde des bisounours.

    Mais, comme tu le dis : "regarder la vie avec optimisme, avec un sens des réalités mesuré qui permet de vivre avec sérénité ce qui est devant nous."

    Ce qui ne signifie pas se désintéresser du monde lorsqu'il ne correspond pas à nos attentes, ni tourner le dos à ceux qui souffrent. Mais c'est s'y intéresser dans une juste mesure, afin de ne pas en être affecté au point de ne plus pouvoir aider quiconque.

    Très belle journée à toi, Gigi.

    Bisous

    8
    danielle1943
    Mercredi 18 Janvier à 17:45
    danielle1943
    Bonjour mon Amie
    très bien ces textes et oui bien réfléchir pour te répondre car les Personnes Malveillances ils y en aura toujours nous les croiseront le principal de ne pas y faire attention car d autres Personnes nous apportent du bien être et de la confiance pas beaucoup elles ne sont pas beaucoup mais c est préférable c est ma façon de la franchise et aussi ne pas oublier de nos essentiels souvenirs qui ont été bons c est sur alors marchons et allons de l avant et essayons de faire le mieux possible dans ma vie qui n est pas facile en ce moment mais je me dit aller Danielle ceci ira mieux tout simplement Merci à toi de tous ces textes qui nous donnent bien de bonnones choses bisous j ai écrit comme je le pense dannn
    9
    Mercredi 18 Janvier à 19:27
    Bonsoir ma chère Dan,
    Merci à toi.
    Je reviens vers toi dès que je retrouve ma forme. J'ai la grippe.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :